Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
ALBERTSABLOG

ici trouvez tout et rien parfois pas toujours mis a jour!

vive les tartes

Publié le 27 Juin 2006 par albertsapin in INSOLITE

decidement les terriens manquent d'humour

NOUVELOBS.COM | 27.06.06 | 17:08

La candidate socialiste a déposé plainte contre le jeune homme qui lui avait lancé une tarte à la fraise lors d'un déplacement à La Rochelle. L 'entarteur qui avait jeté une tarte à la fraise nappée de chantilly sur Ségolène Royal le 16 juin à La Rochelle sera jugé le 27 juillet, suite à une plainte déposée par le maire de la ville mais également de la candidate socialiste.
Le jeune homme, un étudiant de 22 ans nommé Jonathan Joly, est poursuivi pour "violences volontaires avec préméditation n'ayant pas entraîné d'ITT". Selon la police, il serait membre d'un "groupuscule anarcho-libertaire", agissant pour des motifs politiques.
De son côté l'intéressé, qui affirme par ailleurs avoir lui même voté pour la présidente de la région Poitou-Charente , avait qualifié son geste de "symbolique". " La tarte qu'elle a reçue doit être comprise comme un complément de mon bulletin de vote", explique Jonathan Joly. "Ce n'était pas, comme beaucoup l'ont écrit, un acte de violence ou de mécontentement, encore moins celui d'un anarchiste". Pour justifier son geste, le jeune homme affirme que "de par ses positions et ses déclarations", Ségolène Royal "est ce qu'il y a de pire pour la gauche plurielle. Elle représente l'horizon bouché de la politique socialiste."

"A la rigolade"
"J'ai su qu'elle était en visite à La Rochelle et l'idée m'est venue naturellement", poursuit-il. "L'entartage n'est à la base pas un geste violent et il est par ailleurs facile à exécuter. Juste avant qu'elle ne prenne son train, j'ai profité de l'occasion".
Le maire (PS) de La Rochelle, Maxime Bono, éclaboussé par des bouts de tarte, avait immédiatement porté plainte, mais pas Ségolène Royal Selon son entourage, l'élue socialiste avait même "pris la chose à la rigolade" et s'était dirigée vers son entarteur homme pour lui dire: "Je ne sais pas qui vous êtes, mais ce que vous avez fait, ça n'est pas un acte de courage, c'est une agression". Interpellé au moment des faits, l'entarteur avait été relâché par la police après quelques heures de garde à vue.
De son côté, Jonathan Joly, qui affirme avoir été molesté par le service d'ordre, a régi à la plainte de Ségolène Royal en estimant que "celle qui n'a pas besoin encore d'être Nicolas Sarkozy pour bénéficier de pareille(s) onctuosité(s) a démontré que contrairement à une idée reçue les femmes en politique ne sont pas moins pires que les hommes politiques".
L'entarteur rappelle que "Nicolas Sarkozy n'avait pas déposé de plainte à la suite de son entartage de même que l'homme le plus riche du monde" [NDLR: Bill Gates entarté par Noël Godin].
Par ailleurs, en réaction à des déclarations du maire de La Rochelle, lui attribuant d'autres actions, le jeune homme, préconise " l'utilisation de flans pâtissiers sur l'affabulateur

Commenter cet article